Géolocalisation et contrôle du spectre

Le contexte

Les fréquences utilisées par les systèmes de géolocalisation apparaissent de plus en plus critiques pour les nombreux secteurs économiques qui les utilisent. Il importe de les protéger contre les risques potentiels, avec une réponse adaptée au niveau de ce risque.
L’un des risques nouveaux qui apparaît depuis quelques années est l’usage de brouilleurs de GPS. En effet, plus l’usage de la géolocalisation va se déployer, plus le risque que des citoyens veuillent s’en protéger en rendant localement leur GPS inefficace va s’accroître. Or, les brouilleurs de GPS sont des appareils peu coûteux mais très frustes qui, bien loin de limiter leurs effets au véhicule de leur titulaire, rendent toute géolocalisation impossible dans un voisinage étendu, de l’ordre de quelques centaines de mètres. La prolifération de ces appareils peut ainsi perturber toute l’économie de la géolocalisation en zone dense ou créer des dangers pour les applications critiques, comme la navigation aérienne.
Aujourd’hui, le risque reste sous contrôle, car le nombre de brouilleurs reste globalement faible. Par exemple, l’autoroute A1 entre Paris et Lille, voie très fréquentée, ne voit passer qu’un brouilleur de GPS par jour en moyenne. La perte de géolocalisation par la présence d’un brouilleur n’entraîne aujourd’hui qu’une perte très temporaire, qui peut être compensée pour certains systèmes plus élaborés mais coûteux. Le risque de créer des perturbations préjudiciables du système de géolocalisation ne sera réel qu’à partir d’une certaine densité de ces brouilleurs. A l’extrême, la présence de plusieurs brouilleurs par km empêcherait toute géolocalisation. Le seuil à partir duquel le dysfonctionnement de la géolocalisation entraînerait des impacts économiques importants est inconnu à ce jour. Il est important cependant d’être capable d'évaluer ce risque dès aujourd’hui pour anticiper ce phénomène, et prendre si nécessaire les actions qui permettraient de le limiter ou l’endiguer.

Proposition 1

L’Agence suivra l’évolution des perturbations des bandes utilisées pour le GNSS afin de prévenir les risques dont économiques, pour définir une politique et des moyens adaptés afin d’y remédier.

Apportez votre contribution au plan stratégique

Usages connexes

Enjeux connexes de la gestion des fréquences